XXVII CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LE PATRIMOINE INDUSTRIEL HÉRITAGE DE L’INDUSTRIE: archives, bibliothèques, photothèques des entreprises, réutilisation des bâtiments industriels historiques comme centre de documentation.

Gijón (Asturies), du 30 Septembre au 3 Octobre, 2015 Ouverture: mercredi, 30 Septembre 18h00.

Organisateurs: INCUNA (industrie, culture, nature) Association pour l’archéologie industrielle Máximo Fuertes Acevedo

 incuna@telecable.es 

 

PROGRAMME DE LA XII CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LE PATRIMOINE INDUSTRIEL

 

SECTION 1- RETOURNER A LA SOURCE: Le rôle de l’industrie –

Cette section va a analyser le contenu, les fonctionnalités et les particularités du patrimoine documentaire reçus des sociétés commerciales, les industries, les groupes et les individus comme un reflet et un témoignage de leurs activités. La forme et les circonstances dans lesquelles ils ont été générées et stockées ou détruites, les valeurs historiques qui déterminent la conservation et la protection. Savoir comment ces fonds et ces collections ont été créés et conçus, ne contribue pas seulement à donner la rigueur des méthodologies appliquées à la conservation et à l’organisation, mais aussi pour donner une valeur ajoutée à ce patrimoine.

SECTION 2 – BATIMENTS INDUSTRIELS POUR CENTRES DE DOCUMENTATION – Une seconde vie-

Contenu: Dans cette section se analyserai l’utilisation possible des bâtiments avec un passé industriel pour abriter les centres de documentation, comme les archives, les bibliothèques, les journaux, les bibliothèques photographiques et même centres mixte ou intégrée avec les musées qui contiennent déjà la documentation. Nous allons analyser les nombreux projets exécutifs existants, comme les autres qui n’ont pas été faites ou qui seront réalisés à l’avenir. Exemples à comprendre l’importance de cette question.

 

SECTION 3 – STOCKAGE ET DISTRIBUTION: LES CENTRES DE DOCUMENTATION DE PATRIMOINE INDUSTRIEL

La culture et le rôle de la mémoire industrielle.

La mémoire numérique versus la conservation des documents.

Les nouvelles technologies dans le traitement du patrimoine documentaire.

Le contenu de cette section traitera les concepts de la conservation, la planification, l’organisation, les centres de services et les services de documents responsables de la préservation, l’organisation, la distribution des fonds et des collections du patrimoine industriel, à la fois publics et privés. Conçu comme centres indépendants ou bien relié à des musées, à d’autres centres ou lieux d’interprétation et la diffusion du passé industriel, avec une référence particulière au travail de diffusion et de divulgation des fonds par la numérisation des documents, l’informatisation des données, la création de portails Web et de consultation.

 

SECTION 4 – LES SOURCES DOCUMENTAIRES DU PATRIMOINE INDUSTRIEL DANS LE SERVICE DE LA RECHERCHE -Le patrimoine documentaire comme matière première.

Le contenu de cette section portera sur la valeur, les caractéristiques des collections de documents du patrimoine industriel pour la recherche et les chercheurs. La relation entre les ressources et les résultats, la visibilité des centres de documentation, l’impact des études et des publications, la relation entre le volume et la qualité des fonds et le nombre et le niveau des chercheurs, la situation dans les universités, l ‘ accès à des fonds et la nouvelle loi de transparence. L’évaluation de l’état des choses: la recherche sur le patrimoine industriel d’aujourd’hui et de toutes les questions découlant de la relation entre le conservateur et le chercheur, entre les fonds et les utilisateurs. Tout cela à partir du point de vue de l’utilisateur et par le chercheur.

 INCUNA 2014 EN FABRICA SOLVAY

Samedi, 3 Octobre

Itinéraire pour les archives historiques et secteur d’activité du paysage industriel et culturel des Asturies

Chemin cohérent avec le contenu de la Conférence XVII INCUNA 2015.

Gijón, Oviedo, Avilés, Castrillón

Tourisme industriel, des excursions en bateau pour admirer les usines et le paysage environnant.

Visite guidée de documents historiques des Asturies, actions entreprises RCAM (Arnao), visiter les usines de Real Compañía Asturiana de Minas et d’autres sites d’intérêt dans la région. Dégustation du patrimoine culinaire, étude et la considération du patrimoine immatériel et d’autres aspects ludique du territoire.

Les langues officielles de la XV Journée internationale sur le Patrimoine Industriel seront espagnol, anglais, portugais et français. Dans certains d’entre eux peuvent être transmises textes et exposer les œuvres.

TEMPS D’ENVOIE/ ABSTRACT

Pour l’acceptation des communications, des affiches et des présentations, vous devez envoyer un résumé en espagnol (ou langue maternelle) et en anglais, sur le contenu d’un maximum de 30 lignes, doit être envoyé dans les 10 Juillet 2015.

Une fois évaluées par un comité scientifique des organisateurs, sera donné confirmation de la possibilité de présenter votre projet.

Les documents seront publiés dans le volume 16 de la collection «Los Ojos de la Memoria». On attribuera des diplômes selon les différentes formes de participation.

Il existe différents modalité d’enregistrement à partir de 135 € pour la Conférence complète avec visites et € 100 comme enregistrement général (visite incluse), les membres de INCUNA et TICCIH-Espagne coûteront étudiants spéciaux, également, les chômeurs et les retraités.

Si l’enregistrement est effectué avant le 1er Juin 2015, le coût aura une réduction de 10%

 

POUR PLUSIERE INFORMATIONS

Secrétariat Technico: incuna@telecable.es

 

Sesiones presentacion comunicaciones Incuna 2014

Share via
Copy link
Powered by Social Snap